Pendant la crise sanitaire actuelle, il est nécessaire de respecter une période d’isolement en surveillant son état de santé et en respectant les mesures barrières.

Quand doit-on s’isoler ?

L’isolement est recommandé dans certaines situations :

  • si l’on est testé positif à la Covid-19 ;

  • si l’on est en attente d’être dépisté car on présente des signes de la maladie ;

  • si l’on est en attente d’être dépisté car on est identifié comme une personne ayant été en contact avec un malade ;

  • si l’on a été testé négatif mais que l’on est personne contact à risque ;

  • si l’on a été testé négatif mais que l’on vit sous le même toit qu’une personne malade.

Travail & isolement

Pour les personnes ayant des symptômes évocateurs de la Covid-19 et qui ne peuvent pas télétravailler, elles peuvent demander un arrêt de travail pour passer un test sur le site declare.ameli.fr.

Les personnes de retour d’un déplacement pour motif impérieux (entre le territoire métropolitain et les pays situés hors espace européen et au départ ou à destination des Drom-Com, à l’exception des déplacements entre Saint-Martin et Saint-Barthélemy) doivent obligatoirement s’isoler 7 jours minimum à compter du jour de leur retour. Il est possible de bénéficier d’un arrêt de travail pour les personne ne pouvant pas télétravailler.

Pour les salariés dans cette situation, lire l’article Covid-19 : isolement des salariés à la suite d’un déplacement pour motif impérieux.

Pour les travailleurs indépendants, professionnels de santé, professions libérales, artistes-auteurs, gérants salariés dans cette situation, lire l’article Covid-19 : isolement des travailleurs indépendants à la suite d’un déplacement pour motif impérieux.

Modalités de l’isolement depuis le 22 février 2021

Depuis le 22 février, les durées d’isolement ne dépendent plus du type de virus détecté (variant – britannique, sud-africain ou brésilien – ou non variant). En cas de test positif à la COVID-19, la règle générale est d’un isolement de 10 jours.

À la fin de la période d’isolement, toute personne doit à nouveau respecter les gestes barrières, comme le port du masque et la distanciation physique. Il convient d’éviter tout rassemblement et tout contact avec des personnes vulnérables pendant 7 jours.

Si le test à la Covid-19 est positif (variant ou non), alors l’isolement doit durer 10 jours à compter des premiers symptômes.

En cas de température au 10e jour, il convient d’attendre 48h supplémentaires après la disparition de la fièvre pour terminer son isolement.

Si l’on a des difficultés à respirer, il faut appeler immédiatement le 15 (ou le 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes).

Pour la personne testée positive (variant ou non) et sans symptôme, l’isolement de 10 jours pleins débute à partir du jour du test positif :

  • si aucun symptôme n’apparaît, l’isolement prend fin ;
  • si des symptômes apparaissent, la personne contacte son médecin traitant. Elle doit s’isoler 10 jours supplémentaires à partir de la date d’apparition des symptômes. En cas de température (fièvre) au 10e jour, la personne s’isole 48h supplémentaires après la disparition de la fièvre.

Si une personne est cas contact d’une personne touchée par la Covid-19 et qu’elles vivent ensemble, la personne cas contact doit réaliser un test de dépistage antigénique immédiatement. En cas de test positif : voir le cas 1 ou 2 détaillé précédemment.

En cas de test négatif, elle doit rester en isolement 7 jours après la guérison de la personne positive à la Covid-19. Après ces 7 jours et si elle ne présente aucun symptôme, le cas contact réalise un nouveau test (antigénique ou RT-PCR) : si ce test est négatif, l’isolement peut prendre fin.

Les enfants de moins de 6 ans ne peuvent pas réaliser de test de dépistage à cause de leur âge : leur isolement de 7 jours après la guérison de la personne positive à la Covid-19 peut prendre fin sans réaliser de test et s’ils ne présentent aucun symptôme.

Si une personne est cas contact d’une personne touchée par la Covid-19, elle doit réaliser un test de dépistage antigénique immédiatement. En cas de test positif : voir le cas 1 ou 2 détaillé précédemment.

En cas de test négatif, elle doit respecter un isolement de 7 jours. Après ces 7 jours et si elle ne présente aucun symptôme, elle réalise un nouveau test (antigénique ou RT-PCR) : si ce test est négatif, l’isolement peut prendre fin.

Les enfants de moins de 6 ans ne peuvent pas réaliser de test de dépistage à cause de leur âge : leur isolement de 7 jours peut prendre fin sans réaliser de test et s’ils ne présentent aucun symptôme.

Tout assuré de retour d’un déplacement pour motif impérieux (professionnel ou personnel) doit obligatoirement s’isoler 7 jours minimum à compter du jour de leur retour. À l’issue des 7 jours, il convient de faire un test de dépistage. Pour prendre en compte la réception des résultats, l’isolement peut durer 9 jours au total.

Cette obligation s’applique aux :

  • salariés ;
  • travailleurs indépendants ;
  • professionnels de santé ;
  • professions libérales ;
  • artistes-auteurs ;
  • gérants salariés.

Cette obligation concerne les déplacements :

  • entre le territoire métropolitain et les pays situés hors espace européen (Union européenne, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Vatican et Suisse) ;
  • au départ ou à destination des départements et régions d’outre-mer (Drom) et des collectivités d’outre-mer (Com), à l’exception des déplacements entre Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

Pour les salariés, la seule démarche à faire consiste à informer le plus rapidement de ce retour de déplacement l’employeur qui enclenchera la demande d’arrêt de travail via un téléservice dédié. Pour en savoir plus lire l’article Covid-19 : isolement des salariés à la suite d’un déplacement pour motif impérieux.

Les travailleurs indépendants, professionnels de santé, professions libérales, artistes-auteurs, gérants salariés doivent, quant à eux, s’auto-déclarer pour obtenir un arrêt de travail sur le site declare.ameli.fr, dans le téléservice « Déplacement pour motif impérieux ». Pour connaître la démarche à suivre, lire l’article Covid-19 : isolement des travailleurs indépendants à la suite d’un déplacement pour motif impérieux.

Pour toutes les catégories professionnelles, l’indemnisation sera mise en œuvre automatiquement par l’Assurance Maladie à réception de la demande.

Source : ameli.FR

Simplifiez votre quotidien

    Besoin d’aide ? Restons en contact !

    Contacter 4ES Expertise comptable salariés